Etude : travailler sur Mac rend-il plus heureux ?

IBM, dans le cadre d’un programme mené depuis 2015, publie chaque année une étude qui démontre qu’il est plus efficace d’utiliser un parc informatique MAC que PC. 

Vous êtes plutôt Mac ou plutôt PC ?

L’éternel sujet qui fait encore largement débat dans les services informatiques quand il s’agit d’évoquer l’équipement idéal dans les entreprises. 

Et la question se pose dans les secteurs technologiques mais aussi de plus en plus dans les entreprises, TPE/PME qui veulent se montrer innovantes. 

Qui ne connaît pas la célèbre formule sur la transformation digitale des entreprises : “On veut faire les entreprises de demain avec les outils d’hier”. 

D’après l’étude menée par IBM et relayée par Siècle Digital le 15 novembre dernier, IBM constate que la mise en place de 290 000 terminaux “Apple” au sein de ses équipes internes a eu un effet très positif sur la performance et sur la satisfaction de ses collaborateurs.

Transformation digitale PME
Une performance accrue chez les salariés équipés d’un MAC

C’est à l’occasion de la Jamf Nation User Conference (JNUC) qui se déroulait du 12 au 14 novembre 2019 à Minneapolis (Minnesota), qu’IBM a fait part des résultats de son étude. 

La différence se mesure au niveau de l’efficacité des équipes, avec des performances commerciales accrues chez les utilisateurs d’ordinateurs Apple qui sont 22% plus performants sur les ventes que les utilisateurs de PC sous Windows, l’OS de Microsoft. 

Même constat sur la valeur des contrats vendus qui est supérieure de 16% chez les salariés équipés en MAC que chez les utilisateurs de PC sous Windows, l’OS de Microsoft. 

Les salariés équipés d’un ordinateur Apple sont plus “heureux”

Au-delà de l’amélioration des performances, IBM souligne également que la satisfaction de ses salariés travaillant sur Mac est plus importante. 

D’après l’étude, équiper ses collaborateurs d’un MAC engendrerait une meilleure rétention des collaborateurs. Ces derniers sont 17% moins susceptibles de quitter IBM que les utilisateurs de Windows. 

D’après Fletcher Previn, DSI d’IBM, :

Chez IBM, les employés travaillant sur Mac sont moins tentés de quitter l’entreprise et, comparativement aux utilisateurs de PC, ils dépassent les objectifs de performance”

Enfin, les salariés équipés en macOS sont satisfaits du choix de logiciels tiers chez IBM : seulement 5% des utilisateurs de macOS demandent des logiciels supplémentaires, contre 11% des utilisateurs Windows”.

 
Pour la gestion informatique des flottes, Apple est plus simple et économique 

La migration sur Mac s’est passée très simplement, avec une optimisation des équipes informatiques en charge du parc informatique. 

7 experts veillent au bon fonctionnement des 290 000 périphériques MAC OS, contre 20 experts pour le même nombre de périphériques Windows

Pour le support de Windows, IBM dépense 186% de plus que pour la gestion de son parc MAC. 

Enfin, IBM indique que 98 % de ses utilisateurs Mac ont déclaré que la migration de Windows à MAC OS a été facile.

Vous êtes une TPE/PME ? Votre organisation informatique est-elle à la hauteur de vos enjeux commerciaux et RH ?
Vous souhaitez motiver vos équipes et accélérer votre transformation digitale ? 

Transformation digitale : Digitaly et WeDigital référencés par l’AFDAS

Vous souhaitez mettre en place une démarche de transformation digitale ? 
Bénéficiez d’un accompagnement adapté à votre entreprise !
Digitalisation : par où commencer ? 
Selon une étude de Bpifrance Le Lab,  87 % des dirigeants de PME ne font pas de la digitalisation une priorité stratégique pour leur entreprise. Et parmi ceux qui ont une volonté de transformation digitale, ils sont encore 63 % à ne pas avoir établi de feuille de route pour la mener à bien. Sans objectifs et moyens clairement définis les entreprises ne tireront pas profit de leur transformation digitale. 
Selon l’étude, les dirigeants sont freinés par la complexité du sujet en premier lieu, puis par le manque de compétences en interne. Les finances arrivent en 3ème position.

Digitaly et le collectif WeDigital vous accompagnent dans le cadre d’un appui-conseil  à la transformation digitale de 5 jours, pratique et adapté à vos enjeux.

Afdas appui conseil transformation digitale PME
Bénéficiez d’un accompagnement adapté pour réussir la transformation digitale de votre entreprise !
Digitaly et le collectif WeDigital ont été référencés par l’AFDAS, OPCO des secteurs de la culture, des industries créatives, des médias, de la communication, des télécommunications, du sport, du tourisme, des loisirs et du divertissement pour construire et mettre en œuvre un plan d’action opérationnel pour réussir la transformation digitale des TPE/PME. 
 
Cette action est financée par l’Afdas dans le cadre de l’EDEC Culture, Création, Communication est co-financée au titre du Plan d’investissement dans les compétences.
Elle bénéficie également de l’expertise du ministère du Travail et du financement du ministère de la Culture.

Objectifs de l’accompagnement

Construire et mettre en œuvre un plan d’action opérationnel pour réussir la transformation digitale sur différents volets :
  • la stratégie de transformation
  • le changement de modèle économique
  • l’organisation de l’entreprise
  • l’adaptation des compétences
  • l’évolution de la culture de travail
  • les pratiques managériales

Déroulement de l’accompagnement

Une prestation en 4 phases : 
 
Phase 1 – Pré-diagnostic
Le consultant découvre votre entreprise et son environnement. Il cadre votre problématique et identifie les objectifs de l’accompagnement.
 
Phase 2 – Diagnostic et construction du plan d’actions
Le consultant effectue l’état des lieux des enjeux et de la maturité digitale dans votre entreprise.
Il identifie d’une part, les impacts du digital sur le modèle économique, sur l’organisation et sur les RH et d’autre part, les conditions de réussite et les leviers d’actions
 
Phase 3 – Accompagnement à la mise en œuvre
Le consultant vous accompagne dans la mise en œuvre du plan d’actions opérationnel pour réussir la transformation digitale en :
 
  •  adaptant le modèle économique et l’organisation de l’entreprise,
  • identifiant les métiers et compétences impactés par la transformation digitale,
  • définissant une politique de développement de l’emploi et des compétences adaptée pour atteindre les objectifs stratégiques du projet de transformation digitale.
 
Phase 4 – Suivi du plan d’actions
Le consultant effectue un bilan avec vous pour évaluer les actions mises en œuvre (3 à 6 mois après la validation du plan d’actions).

À l’issue de la prestation : l’Afdas vous adresse un questionnaire pour évaluer la prestation et le prestataire. Nous comptons sur votre participation pour l’amélioration de ce dispositif.
 
A partir de la phase 2, un conseiller de l’Afdas pourra être sollicité par le prestataire :
  • dans la réflexion et l’élaboration du plan d’actions en lien avec le  recrutement (y compris en alternance) et la  formation / le développement des compétences,
  • pour le financement de vos actions de formation.

 Durée

La durée de la prestation prise en charge par l’Afdas est limitée à 5 jours sur une période de 12 mois maximum (phase 4 de suivi incluse).
 

Entreprises concernées

Les TPE-PME adhérentes de moins de 250 salariés*, de la filière Culture, Création et Communication des 10 branches professionnelles suivantes : Audiovisuel, Distribution directe, Edition de livres, Edition phonographique, Espaces de loisirs, d’attractions et culturels, Exploitation cinématographique et Distribution de films, Presse écrite et Agences de presse, Publicité et Spectacle Vivant.
 

* La taille d’entreprise s’apprécie par entité juridique possédant un numéro de SIREN distinct.

Coût

La prestation d’appui-conseil à la transformation digitale est financée dans le cadre de l’EDEC Culture, Création, Communication.
 
Les entreprises de moins de 50 salariés bénéficient d’un financement total de la prestation.
 
Pour les entreprises de plus de 50 salariés, veuillez contacter votre correspondant Afdas.
Vous souhaitez mettre en place un accompagnement à la transformation digitale de votre entreprise ?
Nos équipes sont à votre écoute pour fixer un premier rendez-vous. 

La transformation digitale en BtoB : Comment passer à l’action ?

La transformation digitale en BtoB est en retard. Pourtant elle présente une formidable opportunité pour les entreprises BtoB de se développer. Digitaly a identifié 3 domaines clés où la digitalisation apporte des avantages concurrentiels : améliorer l’acquisition clients, repenser son business model pour innover, développer sa culture user centric pour fidéliser ses clients.

Avez-vous publié votre index égalité Femmes Hommes ?

Après les grandes entreprises, au tour des ETI de publier leur index de l’égalité salariale entre les femmes et les hommes. 

 Les employeurs de 250 à 999 salariés avaient jusqu’au 1er septembre pour publier leur index égalité femmes-hommes en application de la loi « Avenir professionnel », promulguée il y a un an, qui instaure une obligation de résultat en matière d’égalité professionnelle
 
64 % l’ont fait dans les temps selon les dernières annonces du gouvernement. 
 
L’Index de l’égalité entre les femmes et les hommes permettra que soit appliqué le principe « à travail égal, salaire égal » inscrit dans la loi depuis 46 ans.
 
En mai 2018, après 4 mois de concertation avec les partenaires sociaux, Édouard Philippe, Premier ministre, Muriel Pénicaud, ministre du travail, et Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, ont présenté un plan d’action global pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles et pour en finir avec les inégalités salariales entre les femmes et les hommes.
 
L’index de l’égalité femmes-hommes est un outil qui évalue les différences de rémunération dans chaque entreprise. 
 
Sous la forme d’une note sur 100, l’index combine cinq critères :
  • l’écart de rémunération femmes-hommes (noté sur 40 points),
  • l’écart dans les augmentations annuelles (20 points),
  • l’écart dans les promotions (15 points),
  • les augmentations au retour de congé maternité (15 points)
  • la mixité parmi les plus gros salaires (10 points).
Avec cet index, les entreprises vont pouvoir faire leur état des lieux en matière d’égalité professionnelle.
 
Chaque année, les entreprises d’au moins 50 salariés devront publier sur Internet le score obtenu à l’index d’égalité femmes-hommes. 
 
S’il est inférieur à 75 sur 100, elles auront trois ans pour se mettre en conformité.
 
Dans le cas contraire, elles seront sanctionnées financièrement jusqu’à 1% de leur masse salariale.

L’obligation est entrée en vigueur de manière échelonnée.

Elle s’est d’abord appliquée, à partir du 1er mars 2019, aux entreprises d’au moins 1 000 salariés, puis, à partir du 1er septembre 2019, à celles employant plus de 250 salariés.
 
Les entreprises de 50 à 250 salariés seront soumises à l’index à compter du 1er mars 2020.
Vous n’avez pas encore calculé votre index de l’égalité femmes-hommes ? Digitaly vous accompagne. 
Vous employez 250 personnes ou plus ?
Alors, vous êtes concernées par l’obligation de publier votre indice d’égalité femmes-hommes depuis le 1er septembre 2019 sur votre site internet.
 
Vous ne l’avez pas encore fait ?
Il devient urgent de vous pencher sur cette question pour vous mettre en conformité.
 
Digitaly vous accompagne dans cette démarche pour calculer votre index et mettre en place les actions de communication adaptées. 

La transformation digitale booste les PME

En 2019, la transformation digitale se hisse à la première place des mots-valises les plus utilisés au sein des organisations et des réunions d’équipes.

Pas une journée ne passe dans l’entreprise sans en entendre parler, sans aborder les termes “transformation numérique”, “innovation”, “startup”, “disruption”, “usage mobile”, “expérience utilisateur”.

Autant de notions qui génèrent un questionnement permanent sur nos modes de travail et nos méthodes d’innovation à l’ère du digital. 

Certes, la transformation digitale occupe les conversations, mais qu’en est-il des pratiques dans les PME ? 

Une étude récente réalisée par OpinionWay pour la Confédération des PME et Sage (éditeur de logiciels), souligne que si une grande majorité des petites et moyennes entreprises a conscience de la nécessité de se transformer, peu ont passé le cap. 

Ainsi, en 2019, moins d’une TPE/PME française sur trois (29%) a commencé sa transformation ou l’a déployée, selon l’étude.

Beaucoup d’entre elles sont réfractaires au changement et voient cette digitalisation comme une entrave plutôt qu’une opportunité ».

Les résultats de l’étude démontre très clairement que les décideurs et le management ne perçoivent pas directement les bénéfices associés à la digitalisation de leurs process.

Et pourtant, s’engager pleinement dans une démarche de transformation digitale comporte de multiples avantages quand celle-ci est suffisamment bien accompagnée. 

Ci-dessous, les 5 principales clés identifiées par Digitaly pour engager votre entreprise dans une démarche de transformation digitale créatrice de valeur ajoutée :

#1 Votre transformation digitale accompagne la stratégie de croissance de l’entreprise

Selon le baromètre “Croissance & Digital » 2019 de l’Acsel les entreprises engagées dans leur transformation digitale ont 2,2 fois plus de chance d’être en croissance que celles qui n’ont entamé aucune transformation. 

Le digital est un facteur clé de succès, pour aujourd’hui et pour demain. 

#2 Votre transformation digitale porteuse de sens pour tous les collaborateurs de l’entreprise

Pour que les résultats soient bénéfiques, les collaborateurs doivent comprendre et partager le sens de votre démarche de transformation numérique. Plus ils seront acteurs de cette transformation et plus la vision sera partagée en interne, plus celle-ci sera menée efficacement. 

Afin d’impliquer vos équipes, des objectifs clairs devront être expliqués et un accompagnement à l’acculturation des équipes pourra être déployé auprès des collaborateurs.trices clés. Les méthodes de design centrées utilisateurs et les méthodes agiles par définition très collaboratives favorisent l’adoption par les collaborateurs. Ces derniers étant activement engagés au cœur de la démarche, ils seront plus enclins à promouvoir une image positive de leur entreprise à l’extérieur. Ce qui valorise votre marque employeur.

#3 Votre transformation digitale modernise les process et simplifie le quotidien des équipes

Dès la TPE/PME, les nouvelles techniques digitales optimisent vos process internes en fonction du besoin exprimé et des spécificités de votre activité. Cela permet de mettre en place des indicateurs de performance en temps réel. Plus fluide et plus agile, vos équipes disposent avec les outils numériques (relation client, logistique, management de projets…) d’une nouvelle expérience utilisateur qui leur permet d’être plus efficace avec de nouveaux outils et de nouvelles méthodes de communication internes, plus connectées.

#4 Votre transformation digitale créatrice d’engagement et d’intelligence collective

Le capital humain au sein de l’entreprise doit évoluer en faisant émerger l’intelligence collective, c’est-à-dire qu’il doit apprendre à travailler ensemble autrement. 

Pour le développer, il est nécessaire de mettre en oeuvre des approches collaboratives à travers des ateliers collectifs (cohésion d’équipe, séance de créativité, atelier de travail), d’instaurer des rituels, structurer des réunions et organiser des formations expérientielles. Ces actions appellent à de la facilitation, de la co-construction, de la bienveillance, et la mise en place au sein des organisations d’une véritable pédagogie participative.

L’intelligence collective est une condition essentielle de la faculté d’une organisation à innover et à fluidifier les échanges en mode transversal, dans un contexte de transformation digitale. 

#5 Votre transformation digitale encourage l’organisation à s’ouvrir à son écosystème

L’entreprise est un écosystème vivant, qui dans cette phase d’accélération de l’innovation et de mondialisation, doit s’inscrire dans une démarche d’ouverture et de collaboration avec ses partenaires extérieurs. C’est ce qu’encourage Véronique Boudaud, experte en transformation digitale et fondatrice de Digitize2Grow, dans son ouvrage “Think Digital Ecosystems!: 9 Questions To Build The Future Of Your Business”. 

Convaincu.e par le potentiel de la transformation digitale pour votre entreprise ?

Comment initier ou développer une démarche de transformation digitale avec un accompagnement adapté aux enjeux de votre organisation ? 

Tout d’abord et même si vous avez déjà une lecture bien éclairée de votre état des lieux sur la digitalisation de vos process, services et des besoins de montée en compétence de vos équipes, il est essentiel de commencer par réaliser un audit à 360° de votre maturité digitale.

Ce, afin d’identifier, avec l’aide d’un regard externe, les points forts et les points d’alerte sur votre situation actuelle comparés à votre secteur et à votre écosystème d’innovation. 

Les équipes Digitaly sont à vos côtés pour réaliser un diagnostic complet de la maturité digitale de votre entreprise. Nous accompagnons les dirigeants d’entreprise pour établir une stratégie adaptée à leur rythme et à leurs enjeux de transformation numérique. 

Webinar Entreprise à mission : comment s’y prendre ?

Vous n’avez pas pu assister au webinar ? 

Retrouver la vidéo ci-dessous

Face aux grands défis du 21ème siècle, sur le terrain, il devient évident que le monde économique, longtemps considéré comme une partie du problème, peut désormais représenter une partie de la solution.
 

Pour donner les clés pratiques de cette nouvelle forme d’engagement pour les entreprises et les aider à y voir plus clair, Digitaly, accélérateur de transformation des entreprises et Fidal, cabinet conseil en droit des sociétés organisaient le 26 juillet 2019 un webinar sur le thème Entreprise à mission : comment s’y prendre?

 

Voir la video du webinar

“Entreprise à Mission : comment s’y prendre ?”  

Le support de présentation du webinar vous est proposé ci-dessous.

 Vous y retrouverez toutes les étapes clés pour accompagner votre réflexion sur les nouvelles dispositions de la Loi Pacte et sur les modalités d’application du statut de société à mission, en attendant la publication des prochains décrets.  

 

Vous êtes une entreprise, startup, PME, ETI et vous souhaitez mener une réflexion sur votre raison d’être et/ou étudier les engagements de l’entreprise à mission ?