TEDx Champs Elysées Women 2016 : l’effet « mixité »

TEDx Champs Elysées Women 2016 : l’effet « mixité »

TEDx Champs Elysées Women 2016 : l’effet « mixité »

Commentaires fermés sur TEDx Champs Elysées Women 2016 : l’effet « mixité »
 A Paris, s’est tenue le vendredi 4 novembre dernier une conférence organisée le TedxChampsElyséesWomen dont le thème était la  » mixité  » – MixitY.
Des femmes et des hommes ont partagé leur avis, leur vision, leur vécu, leurs aspirations, leurs espoirs, leur expérience au sujet de la mixité qu’ils aimeraient voir se développer plus… D’une manière ou d’une autre. 
Nous avons choisi de vous livrer notre sélection des « morceaux choisis » de la soirée pour nourrir la réflexion autour du sujet.

 

Robin Sappe – @robinsappe
Dirigeant de la startup Booxup. Partage de son expérience chez Cari (secteur bâtiment) pour permettre la diversité de genre. 
« Ce que je retiens de cette expérience ? Ne taisez pas vos convictions, incarnez-les : rien n’est jamais acquis. Et il faut agir. 
Marie Beauchesne – @mariegwen
Fondatrice d’Ypsylone société de prêt-à-porter féminin.
« Le nouveau féminisme ce n’est pas l’égalité mais la liberté d’être, à tout moment »
Marie-Christine Mahéas – @mcmaheas
Directrice commerciale Europe-Asie de la société Silver Rail Technologies.
 
« Si peu d’hommes ne s’engagent pas en faveur de la mixité, c’est pour trois raisons : la peur, l’ignorance, et l’apathie. La virilité, c’est un pouvoir mais c’est aussi une charge. 
Sylvie Ohayon @SylvieOhayon 
Romancière, scénariste, réalisatrice.
« Issue d’un père mulsuman et d’une mère juive, je me suis dit que j’étais légitime pour intervenir sur la mixité »
Eloïse Bouton – @EloïseBouton
Journaliste indépendante pour l’Obs, le Brain magazine et Glamour.
« Il n’y a pas un féminisme mais des féminismes. Il n’y a pas la femme mais des femmes.  Le féminisme est une lutte contre le patriarcat qui dicte les codes de notre société. 
Aude de Thuin @AudedeThuin
Fondatrice de Women In Africa pour le développement économique du continent africain
« Certains hommes osent dire « il n’y en a plus que pour les femmes » alors qu’ils ont eu tous les pouvoirs depuis toujours. La mixité est un problème d’éducation, de frontières, de périphériques. »
Samira Djouadi @djouadi_samira
Déléguée générale de la Fondation de TF1
« Dans ma famille, il fallait exister. Ce qui m’a sauvé ? c’est le sport. J’ai acquis des valeurs positives. Les tremplins : il faut les chercher, les créer ».
Réjane Senac @RejaneSenac
Chercheuse CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences-Po (CEVIPOF)
« Pour que vive la République, il faut libérer l’égalité de la fraternité et du marché. La mixité, c’est bien pour le business ? mais c’est du racisme bienveillant ». 
Pascale Joannin @pjoannin
Directrice Générale de la Fondation Robert Schuman. Experte de l’Union Européenne. 
« En Europe, la place des femmes est la meilleure de la planète. Il y a autant de femmes -chef d’Etat/de gouvernement- que dans le reste du monde.
Augustin Trapenard @ATrapenard 
Chroniqueur animateur radio et TV. Ambassadeur #HeForShe 
« Je suis féministe. Je le dis aux hommes, aux machos, aux femmes, aux féministes. Je m’interroge tout le temps dans mon métier comment interroger une femme sans avoir l’air macho ? »
Sarah Pebereau – @SarahPebereau 
Comédienne, humoriste, écrivaine « Sarah, 30 ans mon cancer même pas peur »
« On est égaux face à la maladie. Il faut nous respecter en tant qu’homme, en tant que femme. Avec notre identité propre »
Thérèse Hargot – @theresehargot
Philosophe et sexologue 
« Entre macho et gentil, les hommes ne savent plus où se placer…et les femmes en souffrent. Deux identités distinctes pour construire un couple. 
L’un(e) ne doit pas aspirer l’autre. Si nous souhaitons une mixité heureuse, apprenons à nous connaître »

Pour revoir les images de la soirée – Crédit photos Olivier Ezratty
 Pour revoir le live video de la soirée 
Auteure :
@DominiqueCrochu

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 A propos

Digitaly est une startup sociale qui accompagne les entreprises dans la transformation de leurs organisations. Digitaly intègre la mixité et le digital comme facteurs d’innovation sociale et de performance.

Back to Top