#Startups : un accélérateur …d’incubatrices ?

#Startups : un accélérateur …d’incubatrices ?

#Startups : un accélérateur …d’incubatrices ?

Commentaires fermés sur #Startups : un accélérateur …d’incubatrices ?

 

Le numérique – comme d’autres secteurs en France – souffre de l’absence de femmes. Les chiffres sont éloquents dans le digital. 

  • 33% de femmes salariées

  • 9% de créatrices de startups

  • 15% des startups du numérique ayant levé des fonds ont été créées par des femmes.

L’hébergement et l’accompagnement (technologique, juridique, économique..) des startups se font au coeur des incubateurs : des lieux implantés en milieu urbain.

Alors que les postes à responsabilité -dans le monde de la « Tech »- sont globalement trustés par les hommes, nous remarquons – depuis quelques années- que des femmes se font une place à la tête de ces hubs du numérique.

 

À Paris, la ville qui se rêve en capitale européenne des startups, des femmes dirigent des sièges du digital :

. Caroline Ramade, déléguée générale de Paris Pionnières depuis 2016. Un incubateur au féminin créé depuis 12 ans et soutenu par la Ville de Paris.

Passionnée par l’innovation, convaincue que les femmes sont les leaders de demain, Caroline Ramade a fait des choix de carrière qui lui permettent de porter ses idées. Le critère de mixité pour accéder à cet incubateur est « au moins une femme dans l’équipe fondatrice du projet ».

Chez Paris Pionnières, au coeur de Paris, elle lance des programmes et événements innovants comme « Inclusive Tech Summit » – #LesSprinteuses …

. Roxane Varza, Directrice de Station F, le plus grand incubateur privé du monde -créé par Xavier Niel- a ouvert ses portes fin juin. Elle est aussi membre aussi du Conseil National Numérique. 

Roxane Varza, étudiante aux USA , se fait connaître en créant un blog « Techbaguette » -en parallèle de ses études – destiné à promouvoir les startups françaises auprès des investisseurs anglo-saxons. Elle est co-créatrice de « Girls In Tech à Paris et à Londres pour promouvoir les entreprises innovantes créées par des femmes. En 2012, elle entre chez l’incubateur parisien de Microsoft. En juin 2017 Roxane Varza n’a pas manqué de souligner qu’à la Station F 40% des entrepreneurs étaient des femmes.

. Alice Zagury, CEO et cofondatrice de The Family, accélérateur parisien de startup. 

À 31 ans, elle fait partie des figures incontournables du numérique et de l’entrepreneuriat français. À l’origine du premier accélérateur hexagonal (Silicon Sentier, aujourd’hui Numa), elle préside aujourd’hui TheFamily, une entreprise d’accompagnement de start-ups qu’elle a cofondée en 2013 et qui est devenue l’un des principaux investisseurs européens. A The Family, elle attache beaucoup d’importance à la mixité et à la diversité.

. Marie-Vorgan Le Barzic CEO de l’incubateur du NUMA Paris qui accompagne des startups et divers grands groupes pour leur évolution vers le numérique.

Le NUMA a développé son concept à l’international. Il est présent à Casablanca, Mexico, Bangalore et dans bien d’autres capitales du monde. Favorable à toujours plus de femmes dans le digital, Marie-Vorgan Le Barzic vante ce secteur d’activités par tous les possibles à créer que ce soit des groupes, des clubs, des réseaux, des familles… Le numérique permet d’inventer et d’innover en toute mixité.

 

En province, 1Kubator -bientôt dans dix villes- premier réseau privé d’amorçage en France, a déjà mis en place trois bureaux. Son fondateur Alexandre Fourtoy – à Lyon – a déjà ouvert deux autres entités à Bordeaux, et à Nantes.

Adèle Tanguy pilote 1Kubator Bordeaux et l’accélérateur Théophraste du groupe Sud Ouest

Elle a participé -il y a quelques années- aux côtés de Frédéric Sitterlé au lancement de la startup  Myskreen – plateforme de vidéo à la demande – où elle était en charge des contenus de plusieurs chaînes thématiques. 

Le siège 1kubator est situé dans les locaux du groupe de presse Sud-Ouest qui héberge les startups de son propre accélérateur « Théophraste » 

Adèle Tanguy assure la coordination entre 1kubator et  Groupe Sud-Ouest pour les divers projets digitaux communs. 

. Sandrine Charpentier dirige 1Kubator Nantes, depuis avril 2017, le troisième incubateur ouvert en province après Lyon et Bordeaux. 

Multi-Entrepreneure depuis 2004, elle a créé Digitaly, en 2016, une startup sociale dédiée à la transformation des entreprises via l’innovation numérique et la mixité des équipes. Par ailleurs, Sandrine Charpentier est présidente et cofondatrice de « Femmes du Digital Ouest » une association permettant de mettre en lumière des femmes du numérique de l’écosystème régional des Pays de la Loire. 

L’accompagnement des startups en pays ligérien -au coeur de la FrenchTech nantaise– est une nouvelle voie pour participer à plus de diversité et de mixité dans le monde du numérique.

Peut-être d’autres femmes dirigent des incubateurs de startups dans votre région ? Dites-le nous ci-dessous dans la rubrique « commentaire ». 

Comptes Twitter 

Caroline Ramade – @carolineramade / @ParisPionnieres

Roxanne Varza – @roxannevarza / @joinstationf

Marie-Vorgan Le Barzic – @MVLeBarzic / @NUMAparis

Adèle Tanguy – @adele_tanguy / @1KBordeaux

Sandrine Charpentier – @SandrineSCC / @1KNantes

 

 En savoir plus

Rapport 2016 par « femmes du numérique »

Étude 2016 par Syntech du numérique

About the author:

Ex 1ère directrice du digital à la Fédération Française de Football Consultante en digital auprès des incubateurs Paris Pionnières et 1Kubator Contributrice Ethique et Sports Auteure du blog Avenir du sport

Tags:

Related Posts

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 A propos

Digitaly est une startup sociale qui accompagne les entreprises dans la transformation de leurs organisations. Digitaly intègre la mixité et le digital comme facteurs d’innovation sociale et de performance.

Nous rendre visite

Back to Top