Retour vers…(Women For) Future

Retour vers…(Women For) Future

Retour vers…(Women For) Future

Commentaires fermés sur Retour vers…(Women For) Future

Fin mai, le théâtre de Paris -au coeur de la capitale- accueillait la conférence organisée par le journal La Tribune : « Women For Future : ensemble pour l’égalité économique femmes-hommes ».

Salle comble avec un public plutôt de femmes et une belle mixité d’intervenants-es sur les différents thèmes.

Digitaly a retenu, pour vous, quelques expressions fortes, des phrases-clés, des chiffres. 

« Parité ? il faudra attendre 169 ans pour atteindre la parité Hommes-Femmes dans le milieu professionnel »

Chiara Corazza (Présidente du Women Forum)

« La parité dans les entreprises n’est pas une lubie mais une nécessité économique » 

Jean-Claude Legrand (Directeur RH et Diversité de l’Oréal)

« Nous voulons devenir la 1ère entreprise en France sur les questions de mixité ». Pour mémoire, en 2017, l’Oréal a pris la 1ère place, au niveau mondial, sur 3.000 entreprises dans 23 pays (classement sur 19 critères de genre) 

Martine Liautaud (EntrepreneurE, présidente de Women Business Mentoring)

« Quand on parle des entrepreneurEs : après trois ans, elles sont moins de 10%. Nous avons accompagné 100 femmes. 

Patrice Begay (Direction de la Communication de BPIFrance)

« Les entrepreneurEs ? une chance pour la France ! Nécessité de mentorer sans négliger le niveau international. Une bonne idée n’a pas de prix mais peut avoir un prêt. Allez-y ! Foncez ! »

Delphine Rémy-Boutang (Fondatrice @thebureau)

« Pour changer la donne : 4 solutions – l’optimisme, la volonté, les rôles modèles, la discrimination positive. Et aussi s’aider les unes les autres… »

Viviane de Beaufort (professeur Essec Europe)

« Il faut jouer sur le digital, le collectif, les générations startuppeuses. Accompagnement de 12 startups (mentoring sur plusieurs axes de travail) »

Zahia Ziouani (Chef d’orchestre et directrice musicale) « Le parcours était difficile. Je l’ai fait » – Les chiffres sont éloquents au niveau mondial : 5 femmes chefs d’orchestre pour 521 homes….

Pour clôturer, la soirée, la conférence Women For Future accueillait Marlène Schiappa (Secrétaire d’Etat à l’égalité entre les hommes et les femmes) dont la mission est rattachée directement au Premier Ministre. 

Ce positionnement donne de la force à une évidente transversalité dans la feuille de route de tous les Ministères.

A l’écoute, des échanges précédents, la nouvelle responsable du gouvernement indiquait quelques items de réflexion et d’actions comme :

Le sujet de l’égalité entre les femmes et les hommes est pour le quinquennat installé comme « cause nationale » par le Président de la République Emmanuel Macron.

. Le syndrome de Cendrillon

– « Les femmes sont conditionnées pour travailler en attendant d’être un jour peut-être récompensées » A savoir et à apprendre à dépasser. 

. L’égalité salariale (comme les anglo-saxons)

« Nous ferons du name and shame avec les dix dernières entreprises du classement international Ethics & Board – En plus, nous les inviterons à une journée de repêchage avec une formation »

. Du plafond de verre au plancher collant ? ou aussi le plafond de mère ?

Le plafond de verre : expression utilisée pour indiquer la quasi impossibilité des femmes à s’élever dans la hiérarchie professionnelle pour des croyances intégrées chez les femmes et les hommes. Marlène Schiappa a évoqué le fait que dès qu’une femme a un (ou plusieurs) enfant, un décrochage se fait au niveau promotion dans son entreprise (plafond de mère). Enfin dans plusieurs pays, c’est plutôt la notion de « plancher collant » qui est employé pour signifier les mêmes blocages. Ce qui prouve que c’est bien un frein qui concerne des générations entières et transversal dans le monde. 

ARTICLE détaillant le discours de MS par Sophie Dancourt  

Twitter – @sofiCourt

Pour en savoir plus sur l’événement :cliquez ici

 Auteure : @DominiqueCrochu

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 A propos

Digitaly est une startup sociale qui accompagne les entreprises dans la transformation de leurs organisations. Digitaly intègre la mixité et le digital comme facteurs d’innovation sociale et de performance.

Back to Top