Mounir Mahjoubi «Le numérique ? un secteur de croissance où il y a le moins de femmes »

Mounir Mahjoubi «Le numérique ? un secteur de croissance où il y a le moins de femmes »

Mounir Mahjoubi «Le numérique ? un secteur de croissance où il y a le moins de femmes »

Aucun commentaire sur Mounir Mahjoubi «Le numérique ? un secteur de croissance où il y a le moins de femmes »

 

Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat au numérique, était l’invité de Dipty Chander présidente de l’Association EmmaEpitech qui fêtait, vendredi 13 avril, son quatrième anniversaire. Engagé pour plus de mixité et de diversité dans le digital, il en explique les raisons. 

 

« En 2018, en France, il manque 50% de l’humanité dans le numérique. C’est un problème pour la société et les entreprises. Il y a urgence à agir. Les jeunes filles doivent entrer dans les études informatiques aujourd’hui pour être les leaders numériques de demain ».

 

Le Secrétaire d’Etat rappelle la nouveauté du tronc commun des sciences informatiques au lycée pour tous les élèves en lien avec l’Education Nationale. 

 

Il évoque aussi l’initiative de la création de « femmes@numériques » pour rassembler toutes les forces vives des associations et promouvoir les femmes du numérique à travers une série d’actions communes. Et il espère qu’une fondation pourra voir le jour sur ce sujet.

 

Il ajoute : « La problématique d’inclusion des femmes dans l’intelligence artificielle c’est d’arriver à détecter les biais de l’IA et de se fixer une norme sociale à atteindre. Nous travaillons sur notre capacité publique d’évaluation de ces biais » 

 

– Extraits d’interventions de quelques autres intervenants.nantes lors de cette conférence. 

Aurélie Jean, CEO de InSilicoVeritas

« Il faut chercher une diversité exemplaire plutôt qu’une égalité parfaite. C’est le seul moment de l’humanité où les femmes ont les mêmes opportunités que les hommes pour créer le tissu social de demain »

Anthony Babkine, DGA de l’agence TBWA et co-fondateur de @Diversidays

« Mon ambition future c’est surtout l’inclusion de manière générale, dans le numérique. On va avoir besoin de beaucoup plus de politiques volontaristes dans les entreprises. Des actions à faire pour mettre en avant des rôles modèles qui ont peu de visibilité »

Emmanuel Carli, DG Epitech 

« Quand je suis arrivé à l’école, je n’étais pas aligné avec ce qu’il se passait à Epitech au niveau de la mixité. Il a fallu faire un grand ménage et prendre le sujet au sérieux. Nous avons vraiment à modifier la façon de parler de l’informatique. Nous devons indiquer la mission globale et pas le côté technique. En médecine, par exemple, il est toujours évoqué la finalité (soigner, guérir..) et pas des moyens pour y arriver. C’est essentiel. C’est aussi important de continuer à expliquer le pourquoi de la mixité et la diversité dans la « fabrication » de toute l’informatique. C’est un enjeu d’avenir. C’est urgent.

Clara Jean, doctorante en économie digitale 

Réalisation d’une thèse sur la discrimination des femmes dans les publicités digitales. Elle s’est posée la question suivante : «Est-ce que les algorithmes reproduisent les stéréotypes existants sur le on-line ? »

« Réseaux Sociaux : Les filles reçoivent moins d’impressions que les garçons dans les pubs malgré qu’elles aient cliqué davantage sur celles-ci. Le réseau n’adapte donc pas son display -malgré les résultats d’impressions- envers les filles. L’algorithme de Facebook discrimine les filles dans certains messages publicitaires.

Si les filles ne s’engagent pas dans les filières numériques c’est simplement parce qu’elles n’ont pas la possibilité d’avoir accès à cette information »

Louis-Serge Real del Sarte, Président l’agence YLFLY

«Souvent les annonces de recrutement révèlent du sexisme. J’ai été impressionné quand j’ai vu le film « Les figures de l’ombre » où l’on découvre notamment l’incroyable parcours de Katherine Johnson qui a  contribué aux succès des programmes aéronautiques et spatiaux de la NASA dans les années 60.

Natacha Quester-Simeon CEO de YouArehere / porte-parole de JamaisSansElles et Sacha Quester-Simeon CTO de YouARhere 

«Nous avons créé @EllaAgent, l’agente intelligente au service de la mixité. On a appris à ELLA à voir le monde à travers la perception de #JamaisSansElles. Aujourd’hui c’est via une newsletter qui diffuse les cinq meilleures informations sur la mixité.

 

Digitaly est fière d’avoir été partenaire de cet événement – anniversaire

de l’association de EmmaEpitech présidée par Dipty Chander

pour plus de mixité dans le numérique. 

 

About the author:

Ex 1ère directrice du digital à la Fédération Française de Football Consultante en digital auprès des incubateurs Paris Pionnières et 1Kubator Contributrice Ethique et Sports Auteure du blog Avenir du sport

Related Posts

Leave a comment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 A propos

Digitaly est une startup sociale qui accompagne les entreprises dans la transformation de leurs organisations. Digitaly intègre la mixité et le digital comme facteurs d’innovation sociale et de performance.

Nous rendre visite

Back to Top